• Tous pour les Jeux

    Depuis le 7 septembre se déroulent les Jeux Paralympiques (JP). Ils se terminent ce dimanche 18. Ça se passe à Rio, comme pour les Jeux Olympiques. Cette fois, ce sont des sportives et des sportifs en situation de handicap qui participent. Ils peuvent avoir un handicap physique ; un membre en moins, en fauteuil ou des problèmes de vue, d’ouïe (pour entendre). Ils sont classés dans différentes catégories en fonction de l’importance de leur handicap. C’est comme ça que nous avons vu un joueur de tennis de table sans bras, qui tient sa raquette dans la bouche. Il sert en lançant la balle avec son pied ! On a aussi vu un tireur à l’arc dans le même cas ; il fait tout avec ses jambes, ses pieds et sa bouche, pour porter son arc, pour viser, pour tirer. Un Chinois a gagné une course en natation alors qu’il n’a pas de bras. Il nage qu’avec ses jambes pour avancer. Une nageuse participe alors qu’elle est aveugle. Elle se repère avec les lignes.

    Il y a aussi des sportifs et des sportives qui ont un handicap mental, comme ceux que nous avons croisés aux Championnats de France d’athlétisme à Montélimar. Les JP regroupent le handisport (handicap physique) et le sport adapté (handicap mental).

    Il y a 126 athlètes français, 23 disciplines. Nous vous conseillons de regarder le documentaire « Les super héros » qui a été diffusé sur France 4 le 7 septembre. Vous pouvez le trouver à cette adresse : 

    http://pluzz.francetv.fr/videos/les_superheros_,145288644.html

    Vous pouvez les suivre à partir de 19h sur France 4 et plus tard le soir sur France 2. Vous pouvez tout revoir sur http://pluzz.francetv.fr/

    Nous avons bien aimé voir le handbike. C’est comme du vélo mais on est assis ou couché. Mathieu Bosredon participe à ces JP. Il dirige son vélo avec les jambes, mais il pédale, change de vitesses et freine avec les mains. « C’est très courageux » pour Mériem.

    ... | Mots-clés : Handbike , Jeux paralympiques 2016 , Mathieu Bosredon

    Nous avons vu aussi du tennis fauteuil. Ça se joue sur un terrain de tennis avec les mêmes règles, sauf qu’on a le droit à 2 rebonds, pas qu’un seul.

    Equipe de France paralympique a son porte-drapeau pour Rio - Fonds ...

     

    Il existe aussi du foot fauteuil. C’est dans un gymnase, avec des fauteuils renforcés. Les joueurs poussent un gros ballon léger avec leur fauteuil pour marquer des buts.

    Le foot fauteuil (en anglais, powerchair football ) est une variante ...

    Il y a aussi le rugby fauteuil. C’est un mélange de rugby, de foot américain. Là aussi, les fauteuils sont renforcés, il y a beaucoup de chocs. Ils jouent avec un ballon rond, dans un gymnase.

    rugby-fauteuil.jpg

    En athlétisme, les athlètes qui n’ont pas de jambe utilisent des prothèses spéciales, avec des crampons (Marie Amélie Le Fur, en photo ci-dessous, participe au JP. Elle a déjà gagné 2 médailles). La tige est arrondie et faite dans une matière légère spéciale. Il y a aussi une catégorie pour les mal ou non-voyants. Ils peuvent courir avec un guide, c’est-à-dire une personne qui voit qui courre à côté.

     

     Nogent-le-Rotrou. Marie-Amélie Le Fur : Une médaillée paralympique ...

     

    Les règles sont adaptées, comme en sport adapté. Ce qui nous impressionne, c’est leur force, leur capacité à faire du sport de haut niveau. Alexi est touché par ces sportifs. c'est de connaitre une grosse difficulté grave dans leur vie et d'arriver à trouver l'envie de continuer à faire du sport ou de trouver dans le sport un moyen de s'épanouir, de se faire plaisir. Frédéric a apprécié que le tir à l’arc, discipline qu’il pratique, soit représenté. Pour Yoann, « c’est super bien. Ils se débrouillent d’une façon pas comme nous ».

     

    L'info en + : cette vidéo rigolote pour parler sport et handicap, à voir sur

    https://www.youtube.com/watch?v=IocLkk3aYlk


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :