• Musique et handicap, suite...

    Avant de commencer, nous avons trouvé un petit film sur Percujam, sur le lien ci-dessous :

    film Percujam

     

    Une autre découverte de musique et de musiciens : les percussions de Treffort.

    Musique et handicap, suite...

    Alain Goudard, chef de cœur, a repris l’activité musique de l’ESAT situé dans le village de Treffort (dans le département de l’Ain). Dans son atelier se mélangent des professionnels et des résidents. Depuis, ils ont fait des concerts, des festivals en France et à l’étranger.

     

     

     

    L’activité se base sur "ressentir la musique pour l’exprimer, par le corps, par la musique et par la voix". Il y a la place pour imaginer, improviser. Improviser, c’est faire quelque chose, dire quelque chose sans l’avoir préparer, c’est le faire sur le moment. Ils utilisent beaucoup de percussions différentes : grosses caisses, des cymbales… Ils ont créé leurs propres instruments : des cloches, des poêles, des couvercles de casserole…

    Musique et handicap, suite...

    Pour eux, comme pour nous, la musique est un moyen d’expression, c’est-à-dire une façon de communiquer, pas en parlant mais en chantant, en jouant de la musique. C’est une autre façon de dire ses sentiments, ce que l’on ressent. Mais ce n’est pas faire seul dans son coin ; ce groupe « s’écoute ensemble ». C’est comme ça que l’on partage un moment. C’est en jouant de la musique, mais aussi en écoutant les autres, pour faire ensemble quelque chose qui nous plaise.  Mireille, à la NEMA, insiste sur ce point ; elle nous demande de jouer ensemble, ou l’un après l’autre ou en petit groupe, pour apprendre à écouter et à tenir compte de ce que proposent les autres. Le meilleur moyen de partager, c’est de faire un concert, comme nous le 14 mai au centre Le Bournot. Ce sera le moment de faire découvrir à ceux qui ne participent pas à l’atelier NEMA notre musique, pour qu’ils écoutent, leur donner envie peut-être, donc pour la partager.

    L’un des musicien dit dans le film que la musique lui permet de se défouler, d’extérioriser, de donner aux autres. Nous faisons de la musique pour nous mais aussi pour les autres. Ce musicien dit aussi l’importance de respecter les autres, leur problème, que la différence n’empêche pas d’être ensemble. Chacun apporte ses connaissances, ses envies, ses capacités pour créer ensemble.

    Pour plus d'infos :

    Percussions de Treffort


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :